Le projet du Pays de Gâtine

Un PNR pour la Gâtine ?

Le Pays de Gâtine et ses partenaires ont compris, il y a plusieurs années, l’intérêt pour ce territoire d’être labellisé Parc naturel régional. Cette volonté a été entendue par la Région Nouvelle-Aquitaine qui a officialisé le lancement de cette réflexion en signant avec le Pays une convention de partenariat pour la constitution du dossier d’opportunité, première étape vers la labellisation.

La Gâtine est un territoire rural, une terre d’élevage, avec une identité géographique et culturelle forte. Elle représente un espace cohérent remarquable de part ses milieux naturels diversifiés, encore préservés mais fragiles. Depuis 40 ans, l’histoire du Pays de Gâtine et de ses partenaires s’écrit entre préservation des traditions, innovations locales et valorisation du patrimoine. Fort de ce constat partagé, les élus du territoire ont une ambition : favoriser le développement économique et l’attractivité du territoire tout en préservant son cadre de vie. Derrière le projet de Parc naturel régional il y a la volonté de donner une reconnaissance nationale à ce territoire, de permettre à chacun d’y rester et de bien y vivre, de combattre les fragilités du territoire en affirmant et en développant ses atouts. C’est donc ce projet qui va nous occuper pendant les prochaines années, car le territoire de Gâtine poitevine réunit toutes les conditions requises pour la création d’un Parc naturel régional.

image-1

Découvrez la Gâtine dans ce film réalisé par l’association des étudiants de l’IFFCAM.

Les élus du territoire ont une ambition : favoriser le développement économique et l’attractivité du territoire tout en préservant son cadre de vie

Plus-values pour le territoire

  • une reconnaissance nationale de la Gâtine. Une image de marque au bénéfice du territoire qui permettrait d’accroître sa notoriété et son attractivité.
  • la création d’un document d’aménagement fédérateur issu d’une concertation avec l’ensemble des acteurs du territoire : la Charte du Parc élaboré pour 15 ans et à laquelle chaque commune sera libre d’adhérer.
  • un effet levier par la mobilisation de moyens financiers supplémentaires. En moyenne, pour 1 euro collecté au niveau de son territoire, se sont 10 euros qui viennent de financeurs extérieurs.
  • la continuité et le renforcement de l’ingénierie développé par le Pays au service des collectivités et acteurs du territoire pour la mise en œuvre de la charte. A terme, le Syndicat Mixte du PNR viendrait remplacer la structure du PETR du Pays de Gâtine.
  • la possibilité de s’inscrire dans le réseau « Valeur Parc naturel régional » : une marque nationale, a vocation commerciale et ancrée localement. La marque apporte à toute entreprise qui en bénéficie une reconnaissance de son travail, de son inscription respectueuse dans son territoire et son environnement, et lui confère donc une véritable valeur ajoutée en termes d’image.

Le périmètre du projet

Le périmètre retenu pour le projet du PNR de Gâtine poitevine est le périmètre du Pays de Gâtine auquel s'ajoutent 6 communes situées en bordure du Pays de Gâtine au nord-ouest et membre de l'Agglomération du Bocage Bressuirais. Ce périmètre présente un véritable intérêt au regard des critères environnementaux et paysagers. Il permet d’associer, autour de Parthenay, un échantillonnage complet des différents paysages depuis le socle granitique bocager jusqu’aux plaines céréalières du nord-est et du sud-ouest en intégrant les secteurs de transition.

Le diagnostic du territoire

Cet état des lieux et les dynamiques associées constituent une base indispensable de connaissances à avoir sur le territoire pour rédiger une Charte en cohérence avec les besoins de la Gâtine.

Ce travail est encadré par l’article R. 333-3 du code de l'environnement qui prévoit l'établissement d'un diagnostic comprenant un inventaire du patrimoine et une analyse des enjeux environnementaux, culturels, sociaux et économiques du territoire. L'objet est de dresser un état des lieux faisant ressortir les richesses et fragilités du territoire, avec une approche dynamique prenant en compte les tendances d'évolution à l'œuvre afin de définir les enjeux stratégiques pour la charte.

L’élaboration du diagnostic de territoire s’est appuyée sur les études existantes et l’expertise des acteurs locaux.

L’écriture du diagnostic a permis de réunir les élus, les acteurs locaux et les citoyens autour du projet de Parc naturel régional au travers une large concertation menée durant une année. Ces temps d’échanges ont permis de faire émerger des enjeux territoriaux partagés, présentés dans le diagnostic synthétique.

Les principales phases de concertation ont été les suivantes :

  • Des entretiens individuels ou groupés à destination des acteurs locaux et les élus.
  • Des ateliers thématiques à destination des acteurs locaux :
    • N°1 : « Transition énergétique »
    • N°2 : « Eau et milieux aquatiques »
    • N°3 : « Dynamiques culturelles »
    • N°4 : « Agriculture »
  • Un questionnaire en ligne à destination des citoyens.
  • Un atelier à destination des élus locaux.
  • Un séminaire d’une journée à destination du Grand Conseil.

Retrouvez ici la synthèse du diagnostic et dans la rubrique « Ressources » le diagnostic complet et l’atlas cartographique.

Qui travaille sur le projet de PNR ?

Plusieurs instances ont été créées pour faire travailler élus et acteurs locaux et aboutir à une vision concertée sur la Charte du futur PNR. Le projet de Parc est un espace de dialogue qui a l’ambition de concilier des points de vue qui peuvent paraître irréconciliables.

Le Comité Syndical porte la démarche de création du PNR et est l’organe de validation des éléments liés au projet de PNR.

Le Comité de pilotage est l’instance de travail et de suivi du projet, il est composé d’élus et de représentants des forces vives du territoire.

Le Conseil scientifique et prospectif est l’outil d’aide à la décision consultatif afin d’intégrer les enjeux et démarches scientifiques dans le projet de Charte.

L’Assemblée des Maires (ou les réunions territoriales à destination des conseillers municipaux) a pour vocation d’informer régulièrement les élus des avancées du projet et de les faire travailler sur la stratégie lors de temps dédiés aux élus locaux.

Le Grand Conseil du projet de PNR de Gâtine poitevine est l’instance de co-construction du projet de Charte. Il réunit un peu plus de 150 personnes déterminées à faire avancer le projet de Parc. Les membres représentent une structure, une activité ou une institution. Parmi eux,un tiers d’élus,un tiers de représentants associatifs et des professionnels du secteur économique (dont agricole), touristique et culturel, etc. Ce format répond à un besoin de transversalité et permet d’alterner entre des réunions grands formats (type séminaires) et des ateliers thématiques (chaque « Grand conseiller » étant identifié pour 1 à 2 domaine(s) d’expertise).

Avec le concours financier de la Région Nouvelle-Aquitaine et du Département des Deux-Sèvres

Contact

Camille Bévillon - Coordinatrice du projet de PNR

46 bd Edgar Quinet - BP 90505
79208 PARTHENAY Cedex

Tél. : 05 49 64 25 49 - Fax : 05 49 94 21 22
camille.bevillon@gatine.org